page_title_bg

ATELIER PORRACHIA

Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l’imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte. Il n’a pas fait que survivre cinq siècles, mais s’est aussi adapté à la bureautique informatique, sans que son contenu n’en soit modifié. Il a été popularisé dans les années 1960 grâce à la vente de feuilles Letraset contenant des passages du Lorem Ipsum, et, plus récemment, par son inclusion dans des applications de mise en page de texte, comme Aldus PageMaker.

LE SERTISSAGE

Le sertissage consiste à réunir la pierre avec sa monture, en les fixant solidement l’une à l’autre. Mais au-delà de la solidité, le sertissage a un rôle important à jouer sur le plan esthétique : c’est lui qui met vraiment la pierre en valeur.

Le sertissage à griffes est couramment utilisé pour les solitaires, car l’ensemble de la pierre est particulièrement bien visible. Il existe de tailles et formes différentes des griffes. La pierre peut être logée dans un berceau surmonté de 2 à 8 griffes, mais le plus souvent les pierres sont serties à 4 griffes.

Comme la pierre n’est pas entourée complètement, ce type de sertissage permet de donner le maximum d’éclat à la pierre. Cependant le sertissage à griffes possède une sensibilité relativement élevée et donc il existe le risque de perdre la pierre. Ce type de sertissage est ainsi le plus fragile en cas d’usure, d’accrochage ou de choc. Le plus grand nombre de griffes assure l’utilisation plus sûre et fiable de bijou.

La pierre est nichée profondément dans son logement et puis elle est fixée en entourant la d’une lamelle métallique qui emprisonne la pierre. Le sertissage clos aide à protéger la partie inférieure de la pierre contre les rayures et autres dommages. Ce type de sertissage est moins vulnérable qu’un serti à griffes, mais une réparation de bijou est plus couteuse.
La technique serti rail est le plus souvent utilisé pour les alliances. Les pierres y sont placées, en les glissant entre deux rainures parallèles ayant l’aspect de petits rails.
C’est un sertissage assez résistant mais les pierres peuvent se dessertir et les remettre en place sera couteux. Ce type de sertissage est un peu risqué pour les pierres, car elles sont maintenues à leur angle le plus fin.
Cette technique est le mieux adaptée aux gemmes en forme carrée, ronde, ovale ou baguette. Il est très important, que les pierres soient coupées avec précision. Sinon, les pierres précieuses se perdent dans les fissures ou se dessertissent.
Ce type de sertissage est le plus frappant. Le terme français « pavé » décrit parfaitement le type de montage: de nombreuses petites pierres sont maintenues par de fines griffes rapprochés les unes aux autres, cela donne un effet plat et harmonieux à la monture.
Le serti pavé est appliquée à n’importe quelle bijou, mais on l’utilise essentiellement pour les bagues.
Le serti pavé est fabriqué en utilisant des perles minuscules en métal qui ressemblent à des mini-griffes. La technique de serti pavé est utilisée comme un accent particulier pour les bagues de fiançailles. Habituellement le diamant taille brillant, est pris au centre d’une bague et les autres pierres précieuses sont pavées dans la monture d’une bague, ce qui crée une surface avec un éclat maximal – le résultat est impressionnant.
La fabrication de tels bijoux est complexe, car chaque pierre doit être ajustée individuellement à la main.
La technique de serti pavé possède 2 aspects négatifs: la sécurité et le nettoyage. La sécurité s’agit de petits pierres et de petites perles de métal utilisées pour les maintenir en place, il y a un risque de la perte. Le nettoyage: les bijoux pavés ou micro pavés se salissent, même plus que les bijoux comprenant moins de pierres. Le nettoyage régulier de vos bijoux serti pavé, gardera un éclat resplendissant très longtemps.
Cette technique est utilisée pour sertir plusieurs pierres les unes à côté des autres entre 2 barrettes. Ces petites barrettes intercalaires les maintiennent en place dans leurs logements respectifs.
Ce type de sertissage réduit les options de mise à taille, et en particulier le rétrécissement, car en réduisant l’arrondi de la bague, on desserre obligatoirement les barrettes et les pierres risquent de tomber ou de n’être plus bien ancrées.
Cette technique de serti invisible est surtout utilisé en bijouterie sur les alliances en pierres calibrées, typiquement dans la coupe princesse. Pour les bijoux or, ce serti est identique au serti rail, car les pierres sont rainurées pour pouvoir les imbriquer les unes dans les autres.
C’est un type de bague où la pierre est maintenue en place par la pression du métal de deux côtés, donnant l’impression de pierre flottant entre le rail anneau.
Cette technique de sertissage est plus facile sur une surface arrondie et ressemble au serti clos à la différence que la pierre précieuse « le plus souvent de taille brillant » est intégrée dans la masse du métal et que le métal extérieur est rabattu à la marteleuse. Les pierres avec ce type de serti se retrouvent à fleur de métal et non pas légèrement surélevées.
Le mot « cluster » est dérivé de l’anglais et signifie l’accumulation. Cette technique de sertissage entoure un grand centre avec plusieurs petites pierres. Il est conçu pour créer une belle bague en plus grand nombre de petites pierres.

Dessin et Conception Assistés par Ordinateur en Bijouterie

LA C.A.O

La C.A.O ou Conception Assistée par Ordinateur, permet de dessiner, à l’aide d’un programme spécifique et de la souris, en 3 dimensions, un bijou ou un objet, de le faire tourner virtuellement dans tous les sens, sur l’écran.

 Lorsque le travail est satisfaisant, il suffit de l’enregistrer.
Cette technologie est déjà couramment utilisée dans l’industrie automobile et l’aéronautique. Ci-dessous 3 exemples virtuels de bagues.

Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l’imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte. Il n’a pas fait que survivre cinq siècles, mais s’est aussi adapté à la bureautique informatique, sans que son contenu n’en soit modifié. Il a été popularisé dans les années 1960 grâce à la vente de feuilles Letraset contenant des passages du Lorem Ipsum, et, plus récemment, par son inclusion dans des applications de mise en page de texte, comme Aldus PageMaker.

  • 01 XX XX XX XX
  • contact@atelier-porrachia.fr
  • http://atelier-porrachia.fr/

Votre nom (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message